Promoteur Immobilier Art Promotion
L'immobilier avec un grand art
LOI PINEL, UN MAINTIEN ASSURE

LOI PINEL, UN MAINTIEN ASSURE

Le Gouvernement a officiellement annoncé le 20 septembre 2017, le prolongement de la Loi Pinel en 2018. Reconduite pour une durée de 4 ans, elle connaîtra des modifications concernant les zones éligibles. La loi se recentre sur les zones les plus tendues : zone A bis, A et B1, qui sont caractérisées par une forte demande de logements. Elle se décharge ainsi des zones B2 et C, qui ne seront plus éligibles dès 2018.
A savoir qu’un amendement a été adopté le 9 novembre 2017 permettant à des communes des zones B2 et C de continuer de bénéficier du dispositif.

« Loi Pinel »  - Synthèse

Loi PINEL en quelques mots

...  mais encore ?

3 possibilités de réduction d'impôt :

  • 12% pour une durée de location de 6 ans - jusqu’à 36 000 € de réduction d’impôt
  • 18% pour une durée de location de 9 ans - jusqu’à 54 000 € de réduction d’impôt
  • 21% pour une durée de location de 12 ans - jusqu’à 63 000 € de réduction d’impôt

 Plusieurs critères doivent être réunis pour profiter de la Loi Pinel :

-       profil des bénéficiaires
-       caractéristiques du logement
-       modalités de location

 

3 avantages : 

Se constituer un patrimoine : l’acquisition d’un bien immobilier est une bonne stratégie d’investissement à long terme. Investir dans la pierre permet de se constituer un patrimoine solide et aisément transmissible.

Préparer sa retraite : à la fin de la durée d'engagement de location (6, 9 ou 12 ans), vous avez la liberté de disposer de votre(vos) bien(s) étant donné que vous n'êtes plus soumis aux plafonds de loyer

Il est donc possible de :

  1. continuer de recevoir des loyers qui ne seront plus soumis aux plafonds
  2. revendre son bien afin de récupérer une plus-value
  3. utiliser son bien pour son usage personnel en qualité de logement principal ou secondaire

 

Protéger sa famille : La Loi Pinel remplace la loi Duflot et permet aux propriétaires de louer leur bien à leurs descendants ou ascendants. Par exemple, les parents ont la possibilité de loger leurs enfants en restant dans le cadre du dispositif, à la condition que le locataire ne fasse pas partie du foyer fiscal.